Forum d'entraide à la langue japonaise
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Manga: My lovely hockey club

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JoeHarper

avatar

Masculin Messages : 263
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 30
Localisation : the dark side of the moon

MessageSujet: Manga: My lovely hockey club   Mar 4 Mai - 2:48


Youuuuhouuuu, faisons de la pub à ce manga qu'il est bien !!! \o/

Un manga de l'excellente Ai Morinaga, auteur du (profondément débile) Fabuleux destin de Tarô Yamada et du (profondément amoral) Vilain petit canard. Terminé en 14 tomes au Japon, en cours de parution en France chez Pika, le troisième volume sortant cette semaine \*o*/


Et mes avis sur les tomes 1 et 2:


Tome 1:

En ce tout début d'année 2010, nous avons vu le déjanté Fabuleux destin de Taro Yamada s'achever aux éditions Tonkam. Mais il s'avère que c'est également le moment qu'ont choisi les éditions Pika pour lancer une nouvelle série de la mangaka Ai Morinaga: My lovely hockey club, série qui vient tout juste de se terminer au Japon avec son quatorzième tome.
Morinaga restera-t-elle ici fidèle à son humour complètement barré ? Après lecture de ce premier opus, il semblerait que la réponse soit oui !

Hana Suzuki est une lycéenne comme les autres... ou presque. Ne pensant qu'à dormir et à manger, elle est d'une telle paresse qu'elle a redoublé d'efforts pour réussir à intégrer le lycée le plus proche de chez elle, histoire de pouvoir dormir un peu plus longtemps chaque matin. Vous voyez un peu le genre ?
Mais alors qu'elle se rend dans son nouveau lycée, comme d'habitude la tête complètement dans le cirage, elle se fait renverser par la voiture d'Izumi, l'un de ses richissimes nouveaux camarades de classe. Fort heureusement, Hana n'a rien... ce qui n'est pas le cas de la voiture d'Izumi. Le jeune homme la fait alors chanter: pour rembourser les dégâts, il l'oblige à intégrer son club de hockey sur gazon. D'abord effrayée par ce club de sport (le comble pour une flemmarde comme elle), elle finit par se rendre compte que les 5 garçons en faisant partie ne font que se servir de leur statut de club sportif pour voyager un peu partout dans le pays afin de se goinfrer de spécialités régionales et de passer des vacances dans les sources thermales du pays, et elle décide finalement de rester (pas folle, la guêpe).

Vous l'aurez d'ores et déjà deviné, c'est à nouveau l'humour qui prime dans le premier tome de la nouvelle série de Morinaga, et celui-ci est pour l'instant parfaitement porté par une héroïne irrésistible, flemmarde et goinfre à souhait, qui ne rate pas une occasion pour dormir quel que soit le lieu (comique de situation et moments loufoques assurés). Ajoutons à cela le richissime mais complètement idiot Izumi, le taciturne Itoigawa qui ne voit pas d'un très bon oeil l'arrivée de Hana et ne manque pas une occasion pour la casser, l'adorable et un brin efféminé Natsuki, et les jumeaux Ayuhara (un peu en retrait par rapport aux autres pour l'instant), et l'on obtient une belle équipe de bras cassés qui ne manque pas une occasion pour nous faire rire.

On notera quelques passages calmes, mais cela ne dure jamais longtemps, et la série, sans être aussi barrée que Taro Yamada (à l'exception du désopilant dernier chapitre, qui va très très loin dans le n'importe quoi), ne nous laisse jamais plus de quatre ou cinq pages sans un gag, que celui-ci soit basé sur le comique de situation, le caractère des personnages, un dialogue bien senti, un grand moment de n'importe quoi où les dessins de la mangaka.

Justement, parlons-en, des dessins. Le style de Morinaga est aisément reconnaissable pour qui a déjà lu l'une ou l'autre des deux autres oeuvres de la mangaka parues en France. Les personnages sont diablement expressifs et sont dotés d'une impressionnante palette d'expressions et de mimiques, simplifiées ou pas, souvent irrésistibles. A cela s'ajoute une narration sans fioritures, mettant parfaitement en avant l'humour. Un humour d'autant plus efficace que chaque nouvelle page est susceptible de cacher un énorme gag sans que l'on s'y attende.

Ai Morinaga tape à nouveau dans le mille. Sans être aussi barré que Taro Yamada (ce qui, par là-même, pourrait peut-être séduire un public plus large), ce premier tome se montre particulièrement efficace. Fous rires garantis !

Malgré tout, quelques interrogations font leur apparition en ce qui concerne la suite. Bien que l'un des principaux thèmes de l'oeuvre soit censé être le hockey, il n'y a ici pas le moindre match. Peut-être que ce sera le cas par la suite ? Et si ce n'est pas le cas, Morinaga parviendra-t-elle à se renouveler tout au long des 13 prochains volumes ? De ce fait, on se demande bien quelle tournure va prendre la série. Affaire à suivre. En attendant, le plaisir de lecture est bel et bien là avec ce premier tome.

Edition classique mais efficace que nous propose Pika. Rien n'est vraiment à reprocher. L'impression est bonne, tout comme l'adaptation, et la traduction sert bien l'humour du titre.


Tome 2:

Le club de hockey sur gazon va être dissout ?! C'est du moins ce qu'ont décidé les frères Ôta, les nouveaux président et vice-président du comité des élèves. La seule solution pour que le club subsiste: gagner un match de hockey dans moins d'une semaine. La partie semble loin d'être gagnée pour nos héros qui n'ont jamais pratiqué un seul vrai match, d'autant que Hana semble avoir attrapé le béguin pour le président du comité... Vraiment ?!

Egalement au programme de ce volume, un voyage pour affronter une équipe très pauvre, trop pauvre, et qui se finira par une cueillette de cerises de qualité supérieure, la tranformation temporaire du club de hockey sur gazon en club de judo, et un camp d'été à Okinawa qui partira rapidement en vrille.

Vous aurez ici, notamment, tout à loisir d'éclater de rire devant la passion toujours plus grande de Hana pour la nourriture et la sieste, l'incroyable manque de tact de Oda, ou encore sa peur panique des fantômes. L'idée de base d'Ai Morinaga ne change pas d'un poil: chaque tentative de faire un match de hokey sur gazon se solde par un échec, pour des raisons toujours cocasses et/ou idiotes. La mangaka parvient pour le moment à merveille à renouveler les situations et à nous offrir de grands moments, entre répliques bien senties ou cruelles ne manquant pas de mordant, quelques situations loufoques, ou légèrement amorales (mais cet aspect est moins présent que dans ses autres manga), et personnages complètement idiots. Les fans de l'auteur ne seront pas ou peu dépaysés.

Le tout est toujours aussi parfaitement servi par une narration efficace, laissant paraître quelques excellents gags imprévisibles, et un coup de crayon expressif sachant offrir des mimiques drôles à souhait aux protagonistes.

Avec ce deuxième tome, My lovely hockey club confirme. Espérons que la suite sera tout aussi plaisante, ce qui devrait être le cas au vu de l'alléchante preview du volume 3 que nous propose Pika !


(allez, cette fois je suis sûr de créer un topic qui recevra au moins une réponse, n'est-ce pas Sana ? What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
Ange Fichu
Coiffeuse officielle de Garvi
avatar

Féminin Messages : 356
Date d'inscription : 13/12/2009
Localisation : Lille/Calais

MessageSujet: Re: Manga: My lovely hockey club   Mar 4 Mai - 12:18

Joe Harper copain!! C'est precisemment le manga que je suis en train de lire actuellement! XD

Ce manga m'avait été conseillé par un vendeur au Bazar du bizarre, du coup j'ai été tenté de voir ce que c'était. Je pensais que c'était juste un shojo comme un autre mais en fait, c'est vachement plus marrant. Ya des fois on se dis "WTF? " et qu'est-ce qu'on rigole (notamment le passage avec l'ours dans le tome 2, j'avoue avoir bien déliré là dessus^^)

Citation :
(allez, cette fois je suis sûr de créer un topic qui recevra au moins une réponse, n'est-ce pas Sana ? )

Et c'est moi la première HAHA~
Revenir en haut Aller en bas
Sana

avatar

Féminin Messages : 283
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 28
Localisation : Là où y'a des trucs à bouffer :3

MessageSujet: Re: Manga: My lovely hockey club   Lun 10 Mai - 1:24

Diantre XD

Citation :
En ce tout début d'année 2010, nous avons vu le déjanté Fabuleux destin de Taro Yamada s'achever aux éditions Tonkam.

BWAAAHAAAAHAAAAA T_____________________________T pourquoi tu remues le couteau dans la plaie, Jo ? ToT Après toutes les heures que nous avons passées à nous lamenter zensemble !! ToT

DONC ! Oui My Lovely Hockey Club çay le bien, d'ailleurs Ai Morinaga tout entier çay le bien, et bon dieu, le Vilain Petit Canard, qu'est-ce que çay le bien !!! Et si Pika ou Tonkam pouvaient avoir l'idée de sortir my Barbaric Girlfriend, un de ses mangas les plus drôles (et c'est pas peu dire, considérant le reste), je serais aux anges \o/

AI MORINAGA, CAY LE BIEN !!

Lisez ce manga, les gens, et lisez tous ses autres mangas aussi o/ c'est juste trop bien ! o/
Revenir en haut Aller en bas
JoeHarper

avatar

Masculin Messages : 263
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 30
Localisation : the dark side of the moon

MessageSujet: Re: Manga: My lovely hockey club   Lun 10 Mai - 3:12

Ouiiiiii, dressons un autel en l'honneur d 'Ai Morinaga, pour lui signifier à quel point on prend plaisir à la voir maltraiter ses pauvres personnages !!! \*o*/

Sana a écrit:
BWAAAHAAAAHAAAAA T_____________________________T pourquoi tu remues le couteau dans la plaie, Jo ? ToT Après toutes les heures que nous avons passées à nous lamenter zensemble !! ToT

Tu sais bien que j'adore remuer mon couteau dans ta plaie ^_^

Amis de la poésie et de la finesse, bonsoir ! Very Happy


Et donc, le tome 3 est sorti cette semaine, et bien qu'on ait connu Morinaga plus inspirée (la première et la dernière histoire de ce tome ne sont pas spécialement originales) et que le thème du hockey, déjà très peu présent, soit ici complètement oublié, on a encore notre lot de crises de rire ! Mention spéciale au deuxième chapitre, un brin amoral XD Et puis, le physique du père d'Izumi... XD
Ai Morinaga fait de la connerie, et elle la fait bien \o/

Et puis cette chère Hana, flemmarde, qui passe son temps à bouffer quand elle ne dort pas, un peu trouillarde, un brin sadique (avec Itoigawa dans le chapitre 1 du tome 3, mouahahaha \o/), ayant son petit caractère, et étant somme toute très peu féminine... Bref, elle est géniale ! *o*
Revenir en haut Aller en bas
JoeHarper

avatar

Masculin Messages : 263
Date d'inscription : 20/02/2010
Age : 30
Localisation : the dark side of the moon

MessageSujet: Re: Manga: My lovely hockey club   Jeu 14 Oct - 3:29

Et depuis mon dernier message, 2 nouveaux tomes sont sortis \o/


Tome 4:

Les situations plus stupides les unes que les autres s'enchaînent à nouveau dans ce quatrième volume, dans lequel cette véritable cancre de Hana va voir son pauvre cerveau entraîné contre son gré par les membres du club de hockey dans le but d'atteindre un niveau plus convenable qu'au dernier contrôle, catastrophique. Et quoi de mieux, pour motiver une flemmarde ventre à pattes comme elle, que de l'appâter avec de la nourriture ?
La suite du tome laisse la part belle aux sentiments amoureux en tous genres: après un chapitre pendant lequel Hana va devoir aller espionner dans un lycée huppé les jumelles dont sont tombés amoureux les jumeaux Ayuhara, c'est Itoigawa qui va devoir faire face à une prétendante pour le moins très spéciale, dans un chapitre où nos héros chercheront pas tous les moyens à obtenir d'une poule ô combien précieuse et exigeante un oeuf de qualité supérieure. Enfin, le dernier chapitre voit Izumi pris d'une nouvelle lubie: se trouver une petite amie ! Et Dieu sait si les prétendants sont nombreuses et toutes plus folles les unes que les autres !

Au beau milieu de ce méli-mélo, un constat s'impose: le thème du hockey est à nouveau complètement relégué au second plan. Mais qu'importe, car l'essentiel est ailleurs: en partant à chaque fois d'un point de départ assez improbable (seule la base du premier chapitre paraît un peu plus classique), Ai Morinaga prend un malin plaisir à faire complètement partir en live ses personnages. On pense atteindre des sommets dans l'humour idiot, déjanté ou irrévérencieux, et sitôt la page tournée, on découvre un nouveau gag encore plus énorme. On sourit de manière quasiment permanente, on rigole régulièrement aux éclats, et certains passages, à l'image de la majeure partie du chapitre avec la poule, s'annoncent d'ores et déjà incontournables pour tout amateur de Morinaga, et, de manière plus générale, pour tout amateur d'humour sans queue ni tête.

Toujours servi par le coup de crayon expressif et barré de son auteure, My lovely hockey club continue sur son excellente lancée. Après quatre tomes, aucune véritable baisse de régime n'est à noter, l'humour se renouvelle bien tout en exploitant parfaitement les caractères bien marqués des différents personnages, et l'on prend un énorme plaisir en suivant les mésaventures de cette joyeuse bande. On en veut encore !


Tome 5:

Les péripéties saugrenues vont à nouveau s'enchaîner pour nos héros dans ce cinquième volume.
Ainsi, voici les membres du club de hockey partis dans un voyage de sports d'hiver où Hana retrouve Dai, un ami d'enfance qui a toujours été amoureux d'elle. Et le jeune garçon, pervers à souhait, est bien décidé à épouser notre héroïne de gré ou de force. Mais Hana ne capte rien, tandis qu'Izumi, passablement énervé, s'évertue à lui répéter que son ami est louche.
Dans le deuxième chapitre, c'est Itoigawa qui devra faire face à une amoureuse collante: Mei, la cousine de Hana, fait une fugue et, dans son désir de se trouver un mari riche, jette son dévolu sur le jeune homme. Seul petit problème: malgré des formes à faire pâlir Hana (pas difficile, cela dit !), Mei n'a que 11 ans ! Le flegmatique et droit Itoigawa parviendra-t-il à se débarrasser de cette lolita collante au look aguicheur ?
Dans le troisième chapitre, c'est un autre retour qui menace ce cher Natsuki: celui de son père, bien décidé à l'emmener avec lui contre son gré... Le problème étant que le père en question parcourt les océans sur son bateau en se prenant pour un pirate ! Une partie de hockey sur gazon pourrait-elle régler le différend entre Natsuki et son père ?
Enfin, le quatrième chapitre voit nos héros partis visiter une île suite à un voyage ayant pour origine un match qui a été annulé. Une fois sur place, fauchés, ils rencontrent une jolie et gentille veuve endettée qui gère seule une ferme, et décident de l'aider à combler sa dette par eux-mêmes, sans faire appel à leurs richissimes parents... Y parviendront-ils ?

Une nouvelle fois, Ai Morinaga ne manque pas d'imagination pour nous faire hurler de rire, en enchaînant ici tous les ingrédients qu'elle apprécie tant: des bases complètement farfelues (le père pirate), des gags résolument idiots (Itoigawa le tombeur de poules), des personnages aux caractères parfaitement exploités (Hana la goinfre capable de s'endormir n'importe où n'importe quand), pas gâtés et sujets de moqueries (Dai et Hana en tête), des protagonistes secondaires aussi atteints que les héros (l'équipe de pirates-tocards), un brin d'immoralité (Mei la lolita précoce)... et un coup de crayon diablement efficace !

Cela dit, on ressent quelques baisses de régime, d'originalité, par moments, à l'image du premier chapitre, dont le fond reste assez convenu mais est rattrapé par d'excellents gags, et surtout du quatrième chapitre, qui manque de passages vraiment farfelus, si l'on excepte un gag de toute fin prévisible mais qui fait son effet, tant Morinaga semble y parodier les histoires d'amour façon "je t'aime moi non plus".
Enfin à côté de ça, beaucoup d'autres éléments sont délicieux, et l'on sera notamment ravis de découvrir une facette de la personnalité de Natsuki que l'on était très loin d'imaginer !

Malgré quelques légères baisses de régime, My lovely hockey club continue donc de faire aller de bon coeur nos zygomatiques, et Ai Morinaga prouve une nouvelle fois qu'elle est une mangaka sortant considérablement du lot dans le registre de l'humour.



Prochain tome en novembre ! Allez, vite, vite ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manga: My lovely hockey club   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manga: My lovely hockey club
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Club Manga
» Nouveau site web du Club Astro de Wittelsheim
» Le Bohemian Club c'est quoi? que dirige t'il???
» Que devient le club Programmation & Algorithmique ?
» Club Informatique/algorithmie/programmation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
tanoshii-nihongo :: Manga & Japanimation-
Sauter vers: